Réouverture des restaurants: 2 scénarios possibles

Alors que l’objectif des 5000 cas par jour est loin d’être atteint aujourd’hui ( en moyenne 15000 cas par jours cette dernière semaine), que les fêtes de Noël approchent et vont a priori augmenter les contaminations, la réouverture des restaurants prévue à la base pour le 20 janvier s’annonce toujours incertaine.

Alors quelles sont les opportunités pour les restaurants? Reste t’il un espoir de réouverture? Notre équipe a tâché de se projeter et vous propose 2 scenarios

– Le scenario pessimiste

Force est de constater que le Français n’est pas scrupuleusement respectueux des règles. Il n’aime pas vraiment qu’on lui impose ce qu’il doit faire et encore moins les soirs où il a prévu de voir sa famille et de faire la fête

Qu’on soit clair, des gens vont se contaminer à Noël et au nouvel an et tout le monde le sait. C’est triste à dire mais les contaminations seront inévitables et chacun le sait et l’a accepté. Le gouvernement essaie tant bien que mal d’appeler chaque Français à prendre des risques mesurés pendant les fêtes, des mesures ont été prises pour le nouvel an mais qu’on soit clair ca n’empêchera jamais les bises, les accolades et le fait que les Français vont passer plusieurs heures confinés et sans masques dans la même pièces.

Les plus anciens vont côtoyer les plus jeunes, pendant un moment on aura l’impression de vivre « comme avant » sans ce foutu corona.

A quoi s’attendre?

On va très certainement voir une hausse des contaminations arriver dès la première semaine de janvier qui durera une quinzaine de jours. Il y a fort à parier que le nombre de contamination atteindra le record de 88 000 contaminations par jour du 07 novembre et le dépassera peut être. Les hospitalisations suivront courant janvier jusqu’à début février.

Les conclusions à en tirer?

Est ce que le gouvernement va raisonnablement pouvoir réouvrir les restaurants dans ce contexte là?

Probablement pas et il est très probable que l’ouverture des restaurants se fasse fin février lorsque l’alerte sera levée.

 

 

– Le scenario optimiste.

 

Si les contaminations augmentent, la bonne nouvelle c’est que la mortalité n’a fait que baisser globalement depuis le pic de cette seconde vague mi novembre.

La France est probablement  en train de s’immuniser progressivement, les soignants connaissent mieux le virus et le traitent mieux et les hôpitaux n’ont pour le moment pas été autant débordés que lors de la première vague.

Des contaminations auront évidemment lieu à Noël et le jour de l’an mais on n’assistera pas à une hécatombe et les plus âgés se seront protégés durant les fêtes.

Le gouvernement a réalisé la catastrophe économique qu’il a engendré avec la fermeture des petits commerces et des restaurants au mois de novembre et sait qu’il ne peut pas priver plus longtemps les restaurateurs de leur gagne pain et devrait choisir de lever les fermetures le plus rapidement possible.

La vaccination en masse des plus fragiles commencée fin décembre et qui se poursuivra tout le mois de janvier sera efficace et permettra une réouverture des restaurants dans le respect des normes sanitaires les plus strictes.

 

En conclusion, nous avons 2 scenarios qui nous semblent autant probables l’un comme l’autre – l’un assez négatif pour les restaurateurs et l’autre qui nous redonne de l’espoir.

 

Et vous, à quoi vous attendez-vous?

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Table des matières

On en parle

Dans le même sujet

Boostez vos commandes grâce à Internet

Créez votre Drive et prenez des commandes en ligne ce soir