Conception de menus: 20 choses à savoir avant de composer le menu de votre restaurant

 

Le menu de votre restaurant est plus qu’une simple liste de plats.

Il est en fait un outil de marketing efficace fait pour vendre.

De nombreux restaurateurs accordent trop peu d’attention à leur menu.

Cela peut leur sembler correct, seulement parfois il consiste juste en une énumération de plats et de leur prix.

Au final, ce que le client voit, ce n’est qu’une liste ennuyeuse à souhait !!!

Du point de vue marketing, votre menu est probablement le vendeur le plus important de votre restaurant.

Êtes-vous conscient de l’impact de votre menu sur vos ventes?

Ci-dessous, nous avons répertorié vingt points importants dont vous devriez vous inspirer en matière de conception de menus.

L’ impact négatif sur les ventes peut être beaucoup plus grave qu’on le pense.

Votre menu est votre principal outil de vente et de communication.

Grâce à lui, vous pouvez parler à vos hôtes et recommander des plats.

C’est également un outil supplémentaire pour vos serveurs car un menu bien réalisé peut pallier certaines lacunes de votre personnel (manque de temps, de formation, serveur débutant…).

Votre menu doit:

  1. Orienter la vente des produits de manière à attirer les clients

  1. Intriguer l’œil et l’esprit

  1. Stimuler la curiosité de vos clients afin d’augmenter les chances de réaliser votre vente

  1. Il doit décrire les plats de manière claire et appétissante

  1. Il doit rassurer les clients sur le fait qu’ils font un bon choix

  1. Et bien sûr, il doit être vendeur

20 éléments à prendre en compte lors de la conception de votre menu

Avant d’énumérer ces 20 points, nous vous recommandons de ne pas essayer de concevoir votre propre menu.

À moins que vous ne soyez un concepteur expérimenté ou que vous ayez une grande expérience des logiciels de conception de menus, vous devriez vraiment rechercher les services d’un graphiste ou d’un professionnel spécialisé dans ce genre de travail.

Le coût de ce service sera facilement compensé par les ventes que vous en tirerez.

Beaucoup de gens commencent par économiser de l’argent en utilisant Word, Paint ou des logiciels gratuits sur internet.

Le pire choix reste de confier ce travail à votre jeune neveu, un voisin ou un cousin «doué en informatique».

Vous pourrez trouver sur internet des modèles de menu téléchargeables, ceux-ci peuvent suffire, mais cela n’ira pas plus loin.

Ce sont probablement des modèles datés et sans intérêt.

Votre choix devrait se porter sur un menu professionnel, conçu pour un montant raisonnable.

Ce n’est pas un travail pour les amateurs et il y a peu de chances que les modèles de menus standards que vous trouverez sur internet ne vous correspondent.

Il est très important de ne pas perdre de vue l’importance de votre menu.

Vous pouvez aller chez un graphiste professionnel, il concevra votre menu non seulement à votre goût mais au goût de vos clients et du marché.

Voici les 20 caractéristiques que vous devez prendre en compte pour concevoir votre menu de manière à inciter vos invités à commander plus.

La couleur

La couleur peut avoir un impact significatif sur notre perception et peut influencer nos actions.

De nombreuses études ont été menées pour associer la couleur à la perception humaine.

Le bleu, par exemple, est associé à la confiance. C’est une couleur relaxante.

Le vert, couleur préférée de Dame Nature, indique la fraîcheur et le renouveau.

Le rouge, en revanche, indique l’exubérance et l’action, tandis que le jaune favorise le bonheur et l’optimisme.

Il est nécessaire de garder à l’esprit que vos invités seront aussi influencés par la couleur que vous.

Par exemple, en Chine, le rouge a une signification différente qu’en Italie.

En Russie, le rouge est extrêmement populaire.

La couleur orange peut stimuler l’appétit et donc l’achat de certains produits.

Chaque couleur a un sens et nous parle.

Par conséquent, il est important de prendre en compte la couleur lors de la conception d’un menu.

Cela s’applique également à la conception et à la couleur de votre logo.

Avec l’utilisation de la psychologie de la couleur, vous pouvez profiter de ces connaissances pour augmenter votre résultat net.

Les images

De nombreux menus de restaurants ne contiennent pas d’images

Pourtant celles-ci représentent toujours l’une de vos meilleures techniques de merchandising.

En effet, les images ajoutent toujours un outil de vente supplémentaire important à votre menu.

L’inclusion de photographies ou d’illustrations nécessite un haut niveau de technique et de bon goût.

De nombreux appareils ou téléphones sont aujourd’hui disponibles pour faire de bonnes photos.

Avec l’un d’entre eux, vous devriez être en mesure d’obtenir de bonnes photos sans l’aide d’un photographe professionnel – bien que lorsque cela est possible, le pro est recommandé.

Il existe de nombreux livres qui peuvent vous aider à faire de meilleures photos très rapidement.

Lorsque vous avez des photos à insérer dans votre menu, assurez-vous qu’elles véhiculent de l’émotion et qu’elles mettent en appétit.

Par exemple, des tables vides, des assiettes propres et une salle sans clients ajoutent peu à votre menu.

Mieux vaut afficher des photos qui présentent une salle à manger avec des clients satisfaits, des plats attrayants et des serveurs occupés.

Cependant, veillez à ce que vos photos reflètent la réalité.

Si vous utilisez des photos de plats que vous ne pouvez pas proposer ou de clients sans leur accord, cela aura un effet négatif qui risque de vous coûter cher.

Le prix

Nous savons que chaque élément de la plupart des menus a un prix.

Mais les signes tels que «€» «£» et «$», etc., doivent être évités.

Ces symboles ont tendance à inciter inconsciemment le client à se concentrer davantage sur les prix et sur l’idée que le restaurant ne souhaite que gagner de l’argent.

Aujourd’hui, de moins en moins de restaurants affichent de signes de devise sur leurs prix.

La langue

Comment vous sentiriez-vous à l’étranger et dans un restaurant où vous ne comprenez pas un mot de ce qui est sur le menu?

Si vous êtes dans un endroit où vous attendez beaucoup de clients étrangers, vous devriez avoir le même menu imprimé dans différentes langues pour le rendre facile et accessible pour le plus grand nombre.

Même si vous n’attendez qu’un étranger occasionnel, il est préférable de proposer un menu qui mettra votre client à l’aise.

Tony, un entrepreneur sicilien, a ouvert une petite trattoria à plusieurs kilomètres de la capitale, Palerme.

Il ne voyait que quelques étrangers par an, mais il conservait néanmoins des menus en anglais, espagnol et français.

Au printemps 2014, les touristes ont commencé à inonder quotidiennement sa petite trattoria en groupes de plus en plus importants.

Au début, Tony ne comprenait pas cette soudaine popularité, mais un jour, même si l’anglais de Tony était médiocre, il a réussi à demander à un client américain comment il avait trouvé le restaurant.

Le touriste américain a montré à Tony un article sur la trattoria de Tony.

Il s’est avéré qu’un client qui avait découvert la trattoria quelques mois plus tôt avait écrit à ce sujet dans son blog de voyage populaire.

Dans son blog, il a non seulement fait l’éloge du restaurant, mais aussi de son menu disponible en anglais.

L’utilisation de l’espace graphique

Hand drawing Christmas holiday menu design. Restaurant menu

Les gestionnaires et les propriétaires pensent parfois que plus vous mettez d’offres sur votre menu, plus les clients le verront comme un gage de qualité et seront fidélisés.

Cependant, ce n’est tout simplement pas vrai!

Lorsque nous regardons un menu ou tout autre document, nous recherchons des espaces vides pour prendre des repères visuels.

Quand votre client se retrouve face à une liste de produits, tous écrits dans un texte dense, il perd l’intérêt de ce qu’il lit.

Il est tout à fait inutile et même nuisible d’insérer trop d’offres dans votre menu.

Vous devez utiliser des espaces vides, placés de façons stratégiques, pour générer les commandes des clients et augmenter la vente de certains plats plutôt que d’autres.

Les icônes

Dans tous les lieux où il y a beaucoup de tourisme, les icônes sont largement utilisées.

Un exemple typique est l’utilisation d’étoiles pour définir la catégorie des hôtels.

Facebook a son célèbre pouce levé pour exprimer le goût du spectateur.

Dans le secteur de la restauration, les icônes sont largement utilisées et peuvent avoir un impact positif sur les yeux des clients.

Par exemple, certains restaurants peuvent avoir un petit piment à côté d’un plat qui indique immédiatement au client qu’il s’agit d’un plat épicé.

D’un autre côté, il est sage de ne pas exagérer sur vos icônes.

Ensuite, il y a le fameux astérisque avec une note de bas de page.

Cela a été utilisé efficacement, par exemple, pour indiquer qu’un plat est congelé.

Cependant, aujourd’hui, en abusant de l’astérisque, les clients ont développé ce que nous pourrions appeler un «préjugé d’astérisque» qui ne laisse au client qu’une impression négative malgré la qualité réelle du produit .

Où l’œil tombe

Chaque centimètre de votre menu est important et mérite votre attention.

Lorsque nous regardons un menu, nos yeux suivent un chemin naturel.

L’agencement des plats doit envisager ce cheminement pour augmenter les ventes.

Si votre menu est une carte à trois volets, l’œil se déplacera généralement du centre vers le coin supérieur droit.

Par conséquent, l’endroit pour mettre les plats les plus rentables que vous souhaitez vendre sera plutôt en haut à droite de votre menu.

Bien sûr, avec le temps, tout format de menu produira un mix de ventes prévisibles.

Grâce à une étude approfondie de la façon dont les gens commandent à partir de votre menu, vous serez en mesure de prévoir les préférences de vos clients.

Ce point est fondamental.

Avec un menu efficace, vous pourrez non seulement créer une bonne communication avec votre clientèle, augmenter vos ventes, mais vous aurez également une meilleure gestion de vos coûts de productions.

Descriptions courtes et longues

L’être humain a une tendance naturelle à observer et à remarquer ce qui est différent.

Si vous écrivez une liste de phrases courtes suivies d’une phrase longue, le lecteur sera plus attiré par cette dernière.

D’un autre côté, si vous écrivez de nombreuses descriptions longues et complexes, l’œil s’égarera vers les phrases plus courtes.

Lors de l’élaboration de votre menu, vous devez toujours garder à l’esprit la longueur de vos descriptions.

La bonne idée, c’est donc de jouer avec des phrases courtes et longues et de trouver la bonne combinaison pour vous aider à mettre en évidence les éléments que vous souhaitez mettre en avant.

Affichez le menu à l’extérieur

Pensez au nombre de fois où, au supermarché, nous achetons beaucoup plus que ce que nous avions l’intention d’acheter.

Cela a beaucoup à voir avec la façon dont les produits sont présentés sur les gondoles des magasins.

Que pensez-vous que votre réaction serait si tous ces articles étaient simplement emballés sur les étagères sans indication du prix?

Comme vous le savez sans doute, beaucoup de gens sortent pour dîner, mais parfois, ou dans un pays étranger, ils ne savent pas où aller.

Ils peuvent conduire et voir des restaurants ici et là, mais s’il n’y a aucune indication de la fourchette de prix, il y a peu de chance pour qu’ils s’arrêtent.

Et pour cause, ils ne veulent pas se retrouver dans une situation où ils doivent dépenser beaucoup plus que prévu.

En France, il est obligatoire de publier un menu à l’extérieur pendant toute la durée du service, et au moins à partir de 11h30 pour le déjeuner et 18h00 pour le dîner.

Certains restaurants proposent également au moins un dîner complet par exemple pour un prix fixe.

Il est également préférable d’afficher les possibilités de vente à emporter et de livraisons avec un numéro de téléphone, un site internet ou une application.

La valeur des mots

Les mots que vous utilisez dans votre menu sont très importants.

Ils doivent non seulement décrire vos plats, mais aussi les rendre désirables.

Ils doivent non seulement inciter les clients à vouloir les déguster, mais aussi à les fidéliser.

Par exemple, plutôt que d’utiliser le mot «frit», vous pouvez désigner le plat comme «croustillant» et «doré».

Cette petite différence peut amener un hôte à commander un plat sans forcement réfléchir aux conséquences d’un aliment gras.

Une autre technique consiste à utiliser des adjectifs comme «léger».

Beaucoup ont trouvé qu’il pouvait être utile de mentionner une brève description de l’origine et du type d’agriculture.

Par exemple, mentionner que vous n’utilisez que des poulets élevés en liberté nourris avec des produits naturels peut être un bon argument de vente.

Mais ne mentez jamais à ce sujet ! Cela pourrait être votre ruine.

Lisibilité

Il est essentiel que votre menu soit facilement lisible.

La facilité de lecture ne dépend pas seulement du support sur lequel votre menu est placé.

Effectivement un support papier ne sera pas lu de la même façon qu’un menu affiché sur un écran.

Mais le type et la taille de la police sont également importants, tout comme sa couleur.

Tout comme l’âge et l’éducation du lecteur le sont aussi.

Tous ces aspects doivent être pris en compte lors de la conception de votre menu.

Naturellement, vous souhaitez concevoir un menu vendeur, mais avant d’aller plus loin, il vous faudra prendre en compte la clientèle cible de votre restaurant.

Vous pourrez ainsi adapter le style de votre menu.

Si vos clients sont majoritairement des personnes âgées, des polices plus grandes peuvent aider.

Pour les enfants, de grandes polices colorées avec des graphiques spéciaux pour le menu extérieur seront parfaitement adaptés.

Simplicité

Un menu vraiment efficace doit être simple.

Un menu trop encombré et même déroutant ne contribuera pas à aiguiser l’appétit de vos invités.

La simplicité, outre les aspects graphiques, dépend du nombre de plats que vous listez.

Trop de plats ne génèrent pas de valeur pour le restaurant.

Ils peuvent même stresser le client.

Habituellement, quatre ou cinq propositions pour le premier ou le deuxième plat, ainsi que des plats «hors menu» sont suffisants.

Les superlatifs

Soyez prudent avec les superlatifs.

Inclure des phrases telles que «La meilleure pizza du pays» ou «Notre restaurant de qualité», «le meilleur steak du monde», «Les meilleurs spaghettis de la planète», etc., n’ajoutera pas de valeur à votre restaurant et ne fera rien pour augmenter les ventes.

En fait, chanter vos louanges avec de tels superlatifs ne fera que vous ridiculiser.

L’auto-congratulation, c’est bien, mais vous devriez le faire avec des adjectifs crédibles et modérés.

Montrez la personnalité de votre enseigne

Le monde est en constante évolution et le marketing a changé avec lui.

Les marques ne représentent plus seulement des produits.

Les consommateurs interagissent réellement avec les marques.

Une marque doit avoir sa propre personnalité.

Elle doit avoir des caractéristiques humaines qui lui seront étroitement associées.

La personnalité d’une marque doit se décrire en termes de caractéristiques humaines telle que sérieuse, raffinée, ludique, féminine, intelligente, traditionnelle, etc.

Voici quelques exemples de marques célèbres:

Marlboro, autrefois cigarette féminine, s’est un jour transformée en cigarette pour homme en montrant un cowboy avec un tatouage à la main.

La marque est devenue le choix de nombreux hommes du jour au lendemain.

IBM est un logo ancien mais fiable alors qu’Apple est jeune, mais tout aussi connu aujourd’hui.

McDonald’s est propre, rapide, amusant et idéal pour la famille.

Coca-Cola est plus conformiste tandis que Pepsi est non-conformiste.

Pour résumer, le modèle de menu de votre restaurant, la police, le style d’écriture, les images et tout ce qui concerne la conception personnalise beaucoup votre marque particulière.

Plus vous pouvez aller dans ce sens, plus votre opération est susceptible d’être réussie.

Un menu qui dure

Vous devez avoir un menu adapté à votre type de restauration et à votre environnement.

Par exemple, si vous avez un bar au bord de la piscine, vous avez besoin d’un menu résistant à l’eau et facile à lire en plein soleil.

Dans un lieu haut de gamme, les supports les plus délicats peuvent être utilisés.

Cependant, chaque menu doit toujours être conservé en bon état.

Tout menu qui a été griffonné, taché ou endommagé de quelque manière que ce soit doit être immédiatement jeté et remplacé par un nouveau.

Vos clients seront définitivement découragés par votre offre si vos menus sont d’ «immortels» supports enfermés dans des couvertures en plastique déprimantes.

Le porte-menus

Si vous prévoyez d’utiliser des supports de menu, rappelez-vous qu’ils sont également vecteurs de communication.

Ils peuvent eux aussi apporter de la valeur au restaurant et par conséquent à votre enseigne, votre « marque ».

Le choix du design, du matériau et de la couleur est très important.

Et rappelez-vous que lorsque les supports en plastique de tout type sont trop utilisés, ils disent au client que vous faites plus attention à économiser de l’argent qu’à offrir la meilleure expérience culinaire possible.

A titre d’exemple, le célèbre restaurant du Burj Al Arab à Dubaï présente son menu avec des couvertures uniques en peau d’anguille.

Bien sûr, il s’agit d’un dispositif haut de gamme, mais vous devez toujours faire attention et trouver le menu le meilleur et le plus attrayant possible, d’autant plus si vous investissez de l’argent dans sa conception.

Personnaliser votre menu

L’une des erreurs les plus graves et les plus courantes commises dans la création des menus est de n’en avoir que d’un seul type.

Lorsque vous planifier d’avoir des menus à disposition de vos clients, vous pensez à promouvoir non seulement de bonnes relations client-restaurateur, mais vous pensez aussi à augmentez vos revenus.

Voici ci-dessous quelques exemples que vous pouvez utiliser en fonction de votre situation :

  • Un menu enfants

  • Une carte des desserts

  • Un menu adultes

  • Une carte végétarienne

  • Un menu sans gluten

  • Une carte des boissons

  • Des menus saisonniers

  • Votre menu à livrer ou à emporter

L’origine des produits

Auparavant, la plupart des consommateurs ne s’intéressaient pas à l’origine des produits.

Personne ne se demandait où un restaurant faisait ses courses ou qui étaient ses fournisseurs.

Aujourd’hui, les choses ont radicalement changé.

De nos jours, les consommateurs accordent une grande attention aux produits locaux.

De nombreux restaurants construisent leur concept autour de «produits uniquement locaux».

Ajouter ces informations à votre menu sera une opportunité supplémentaire d’attirer plus de clients.

Le menu comme investissement

Tout ça pris en considération, votre menu est maintenant votre meilleur vendeur et doit fonctionner.

C’est pourquoi il est si important de le planifier soigneusement plutôt que de simplement répertorier vos offres.

Il est temps d’avoir un retour sur investissement !

Aujourd’hui, Internet est d’une importance capitale.

C’est une bonne idée de créer un site Web sur lequel vous ne décrivez pas seulement votre restaurant.

Assurez-vous de rendre le menu de votre restaurant aussi social que possible.

Utilisez le menu pour amener les clients sur vos pages de réseaux sociaux telles que Facebook pour les fidéliser en ligne.

Invitez-les à aimer votre page Facebook ou à donner un avis sur votre restaurant sur TripAdvisor ou Yelp.

Vérifier

Le dernier facteur, mais non le moindre, est le facteur prix.

La plupart des clients sont conscients des prix, quel que soit leur rang social.

Personne n’aime trop dépenser et même les plus riches aiment généralement savoir où va leur argent.

Par conséquent, les articles que le client a consommé doivent apparaître dans la facture finale au juste prix.

Nous espérons que ces conseils vous ont aidé à comprendre les caractéristiques les plus importantes de la création d’un menu.

Une fois que ces concepts seront clairs dans votre esprit, vous pouvez procéder à la conception de votre menu et ainsi développer encore plus votre chiffre d’affaire et vos recettes.

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Table des matières

On en parle

Dans le même sujet

Boostez vos commandes grâce à Internet

Créez votre Drive et prenez des commandes en ligne ce soir

×