Le coût réel d’Uber Eats (et pourquoi cela ne vaut pas la peine pour votre restaurant)

 

Le marché de la livraison de nourriture dans le monde représente plus de 100 milliards de dollars.

 

Mais, avant de faire affaire avec Uber, il convient de se demander si la plateforme est réellement une bonne affaire pour les restaurateurs. Après tout, si vous ne faites pas preuve de diligence raisonnable, vous risquez de subir des pertes.

 

Si vous voulez en avoir une part, Uber Eats est prêts à vous aider à obtenir votre part du gâteau.

 

Ce post explorera comment Uber Eats fonctionne, et si ce service peut aider votre restaurant.

 

Lorsque vous aurez terminé votre lecture, vous serez en mesure de décider en toute connaissance de cause si Uber Eats est la bonne option pour vous.

 

Qu’est-ce qu’Uber Eats ?

Uber Eats est une application qui permet aux gens de commander de la nourriture et de se la faire livrer où qu’ils se trouvent.

 

Ces aliments peuvent provenir d’un établissement typique de vente à emporter, comme une pizzeria, mais aussi d’un restaurant qui ne propose normalement pas de livraison.

 

L’un des aspects intéressants d’Uber Eats est que l’application utilise l’infrastructure existante que les gens utilisent lorsqu’ils commandent une « course » avec Uber.

 

Cela signifie que vous pouvez voir le véhicule qui va livrer votre repas et le temps qu’il mettra à arriver.

Uber souhaite élargir l’offre en matière de livraison de repas et a travaillé dur pour attirer certains des grands noms de la restauration.

 

Avec Uber Eats, vous pouvez désormais commander des plats de McDonald’s, Nandos et Wagamama qui seront livrés directement à votre porte.

 

Pourquoi les restaurants utilisent Uber Etas

Pour les restaurants, Uber Eats espère faire un certain nombre de choses.

 

Tout d’abord, il veut aider les restaurants à mettre en place un service de livraison s’ils n’en ont pas encore un.

 

Vous trouverez ci-dessous une bonne description de la manière dont Uber Eats aide les restaurants à mettre en place un service de livraison.

 

Pour ceux qui assurent déjà des livraisons, Uber veut leur offrir une autre façon de faire.

 

En utilisant Uber Eats, les restaurateurs peuvent également bénéficier de la marque Uber par le biais d’une association.

 

Uber est une bonne chose, Uber Eats doit donc l’être aussi, non ?

 

En outre, il convient de noter qu’Uber consacre des fonds de marketing à la promotion d’Uber Eats. Si votre restaurant figure sur Uber Eats, il peut bénéficier de ces dépenses de marketing.

 

Donc, tout cela semble bon jusqu’à présent, et avec tant d’avantages offerts, pourquoi ne voudriez-vous pas utiliser la plate-forme ?

 

Eh bien… voyons pourquoi les promesses d’Uber Eats ne sont pas aussi prometteuses qu’il n’y paraît.

 

Qu’y a-t-il de mal à utiliser Uber Eats ?

 

Le gros problème que rencontrent de nombreux restaurants avec Uber Eats est la commission.

Dans la plupart des cas, Uber Eats prend une commission estimée à 30%. Cependant, dans certains cas, ce chiffre peut atteindre 35%.

 

Si vos marges sont inférieures à 30%, l’utilisation d’un service comme Uber Eats peut vous laisser sur votre faim.

 

Bien sûr, même si votre marge bénéficiaire peut couvrir la commission, 30% d’une vente reste une somme importante à donner.

 

Ainsi, Uber Eats peut vous aider à augmenter vos revenus, mais vous ne constaterez peut-être pas une forte augmentation de vos bénéfices en utilisant cette plateforme.

 

L’utilisation d’Uber Eats peut vous aider à augmenter vos revenus, mais vous ne constaterez peut-être pas une forte augmentation de vos bénéfices en utilisant cette plateforme.

 

L’utilisation d’Uber Eats peut également nuire à vos bénéfices sans raison valable.

 

Pourquoi ?

Selon une étude, 43% des personnes ont utilisé l’application Uber Eats pour commander un repas qu’elles auraient autrement pris au restaurant.

 

Ainsi, si vous vendez de la nourriture à ces 43%, considérez combien votre restaurant aurait pu bénéficier davantage si ces personnes avaient dû se rendre dans votre restaurant pour manger.

 

Outre le fait que vous n’auriez pas à payer de commission, vous auriez également bénéficié de la vente de boissons et de toutes les promotions que votre personnel de service aurait pu persuader le client de prendre.

 

Si vous faites le total, cela représente beaucoup plus de bénéfices pour votre restaurant.

 

Devriez-vous utiliser Uber Eats ?

 

Outre les problèmes liés aux commissions, il n’existe pas de réponse claire et nette à la question de savoir si Uber Eats est une bonne plateforme pour votre restaurant.

 

Dans un article, un propriétaire de restaurant affirme qu’Uber Eats « en vaut vraiment la peine ».

 

Mais certaines entreprises, comme McDonald’s, commencent à perdre confiance dans leur capacité à utiliser Uber Eats et à maintenir des marges suffisantes. Si une entreprise aussi importante que McDonald’s a des doutes, cela remet en question l’utilité de la plateforme pour les petites entreprises.

Vous devez faire le calcul pour votre propre restaurant et déterminer si vous pouvez supporter les marges.

 

Vous pourriez vouloir utiliser Uber Eats parce qu’il vous offre un service de livraison.

 

Mais si c’est le cas, vous devez réfléchir à ce qu’il vous en coûterait si vous mettiez en place votre propre service de livraison. Vous devez ensuite comparer ce coût avec celui que vous pourriez attendre si vous utilisiez Uber Eats.

 

Si vous voulez utiliser Uber Eats uniquement parce que vous avez peur de manquer de quelque chose, c’est une préoccupation légitime.

 

Heureusement, si vos marges le permettent, il existe un moyen de profiter d’Uber Eats sans avoir l’impression d’être le perdant de l’affaire.

 

Voici quelques-unes des choses que vous pouvez faire…

 

Uber Eats pour générer de la notoriété

L’un des grands avantages d’Uber Eats est qu’il vous offre un moyen incroyable de commercialiser votre entreprise. Si votre restaurant est présent sur la plateforme, vous êtes en mesure de le faire connaître à un grand nombre de personnes, assez rapidement.

 

Vous pouvez donc considérer Uber Eats comme un moyen de faire connaître votre restaurant, mais pas comme un moyen de réaliser des bénéfices importants à court terme.

 

C’est la position adptée par un restaurant réputé de Nouvelle-Zélande qui a réussi à connaître une « augmentation de 10% de ses ventes » grâce à Uber Eats.

 

Utiliser Uber Eats pour générer des prospects

Une autre option consiste à utiliser Uber Eats pour constituer une base de données de clients.

 

Cette démarche vous permet d’avoir un meilleur contrôle sur vos données clients, et donc sur l’avenir de votre entreprise.

 

En effet, si vous disposez de votre propre liste, vous pouvez atteindre ces personnes bien après qu’elles ont passé commande sur Uber Eats.

 

En adoptant cette approche, Uber devient un moyen de générer une liste de clients auxquels vous pouvez vous adresser sur le long terme, plutôt qu’un moyen de gagner de l’argent rapidement.

 

Vous pouvez constituer une liste d’adresses électroniques en incluant un dépliant dans le « sac de livraison ». Ce dépliant doit expliquer comment les gens peuvent s’inscrire à votre liste et les avantages qu’ils en retirent.

 

Il est relativement facile de créer un tel document à l’aide d’une plateforme comme Canva.

Lorsque les gens sont inscrits sur votre liste d’adresses électroniques, vous pouvez leur faire du marketing et les encourager à passer des commandes.

 

Vous pouvez aussi leur fournir des bons d’achat imprimés qu’ils peuvent utiliser immédiatement.

 

Vous pourriez avoir plus de succès en procédant de cette façon, car vous supprimez l’étape supplémentaire de l’inscription à une liste d’adresses électroniques.

 

Existe-t-il une alternative à Uber Eats ?

Il est difficile de contester le facteur de commodité que peut offrir Uber Eats. Mais si vous ne pouvez pas gérer la commission, la plateforme est à proscrire.

 

Cela dit, il y a un juste milieu, et il se présente sous le nom de RestaurantDrive.

 

Pourquoi ?

Eh bien, vous pouvez utiliser RestaurantDrive afin de créer votre propre drive en ligne et ainsi traiter les commandes vous-même simplement.

 

Les clients peuvent passer commande de la même manière qu’ils le feraient sur Uber Eats, mais c’est le restaurant qui s’occupe lui-même de ses commandes. Il faut ensuite aller chercher la nourriture en Click&Collect où si le restaurateur le souhaite, il peut mettre en place un service de livraison.

 

En permettant aux clients de commander des plats de cette manière, ils peuvent bénéficier d’une partie de la commodité offerte par Uber Eats.  Ils n’ont pas besoin de décrocher le téléphone et ne doivent pas nécessairement payer en espèces.

 

De votre côté, vous êtes gagnant car vous n’avez pas à payer la commission de 30%, puisque RestaurantDrive ne prend qu’entre 2,5 et 5%.

 

Il existe des alternatives si Uber Eats est trop coûteux

De nombreuses entreprises tentent de perturber le secteur de l’alimentation et, jusqu’à présent, il semble qu’elles rencontrent un succès variable.

 

Il est difficile de dire si Uber Eats conviendra à votre restaurant, car tout dépendra de vos chiffres. Si vos marges le permettent, il peut être intéressant d’essayer la plateforme pour voir quel type de résultats elle peut vous apporter.

 

Si les commissions sont trop élevées, vous pouvez essayer d’autres options comme RestaurantDrive.

 

Ainsi, vous pourrez offrir aux utilisateurs l’expérience simplifiée qu’ils recherchent, tout en conservant des marges saines.

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Table des matières

On en parle

Dans le même sujet

Boostez vos commandes grâce à Internet

Créez votre Drive et prenez des commandes en ligne ce soir