15 choses qui ont fait changer le travail des restaurants depuis le coronavirus

Alors que les restaurants commencent à rouvrir à travers le monde, vous avez probablement hâte de retourner sur votre lieu de travail, de reprendre votre affaire en main, et de revoir vos clients habituels.

Mais au fond de vous, vous savez que les choses ne recommenceront pas tout à fait comme avant et que le retour à la normale risque de passer par plusieurs étapes successives.

Chaque élément de votre univers culinaire doit être réexaminé.

Votre univers, mais aussi celui de vos clients.

Les restaurants ont été contraints de s’adapter aux nouvelles règles de sécurité et aux normes sociales depuis le COVID-19, et nous ne parlons pas seulement d’un simple nettoyage plus fréquent.

Un restaurant de Virginie a même utilisé d’ effrayants mannequins pour remplir l’espace de restauration et ainsi augmenter la distanciation sociale…

Même une fois la pandémie terminée, les restaurants pourraient ne plus jamais être les mêmes.

Le ministère du travail à mis en ligne des fiches conseils sur la restauration et la vente de plats à emporter (nous y reviendrons).

Voici quelques changements que le paysage de la restauration va subir cette année:

Du désinfectant aux quatre coins de votre restaurant

La propreté a toujours été une de vos priorités et c’est très bien.

La solution ou gel hydroalcoolique fera concurrence donc aux salières et aux poivrières.

Alors que le monde entier se concentre sur l’hygiène personnelle, la désinfection des mains est un passage obligé avant de rentrer dans votre établissement.

Lorsque les repas arrivent, lors du règlement de l’addition, avant que vos clients entrent ou sortent de votre restaurant, vous leur proposerez de se désinfecter les mains.

En fait, les suspects habituels, potentiellement responsable de contaminations, comme les bouteilles de ketchup, de moutarde ou de mayonnaise peuvent être entièrement retirés et disponibles uniquement sur demande.

Ce ne sont que des objets supplémentaires à désinfecter.

Plus d’espaces entre chaque client

Gardez de l’espace entre deux tables pour les repas en salle, ou délimiter des zones de distanciation physique lorsque vos clients viennent chercher leurs repas à emporter.

La plupart de ces changements rendent les repas plus gênants, mais au moins, vous n’aurez pas à vous soucier qu’un client se cognent dans la chaise d’un autre car ils sont trop près l’ un de l’ autre.

Les limites de rassemblement social et les mesures de distanciation vont signifier moins de tables et de chaises dans les restaurants, alors profitez-en pour offrir plus de conforts à vos clients.

Fini l’époque du parcours du combattant pour accéder aux toilettes en zigzagant entre les tables.

De plus vos convives seront plus distants les uns des autres, ils pourront donc plus facilement se concentrer sur leurs discussions.

Ces règles compliquent bien évidemment la vie des restaurateurs, il faut donc axer sur le positif et ce que vous pouvez offrir à vos clients.

Fini le service « avec le sourire»

Le port du masque obligatoire a enlevé le sourire du visage de nos serveurs.

Le lieu de rencontre préféré de vos clients peut ressembler davantage à une clinique médicale qu’à un restaurant.

Les serveurs portent des masques, parfois des gants et choisiront probablement de minimiser leur temps à chaque table.

Faites attention à ne pas trop écourter les relations avec la clientèle.

Même derrière un masque, un sourire s’entend.

Vos clients ressentiront par conséquent votre disponibilité ou votre stress.

Prenez garde aux commentaires sur internet, car votre clientèle pourra aussi évaluer votre enseigne en fonction du nombre d’interactions physiques que vous aurez avec eux.

Les menus réutilisables seront remplacés

Les menus en papier jetables seront beaucoup plus courants, car les virus peuvent parfois vivre plusieurs jours sur certaines surfaces.

Il est beaucoup plus facile de jeter une feuille de papier que de désinfecter une feuille de plastique.

Cependant, cela pourrait rapidement devenir un gaspillage assez important.

Certains restaurants afficheront de grands menus dans leur salle à manger afin que vous n’ayez pas à en tenir un petit entre vos mains.

Les restaurants « modernes » peuvent même demander aux clients de commander à l’aide d’une tablette ou de leur propre téléphone par le biais d’un QR code directement sur la table ( pour télécharger le menu de votre restaurant directement sur votre téléphone).

Vous pouvez aussi afficher votre menu à l’entrée du restaurant, ou de votre lieu de vente pour les repas à emporter afin de minimiser les interactions avec les serveurs.

Il est aussi possible de commander directement via une application, y compris pour le service en salle.

Vous pourrez ainsi demander ce que vous voulez déguster sans que tout le restaurant soit au courant.

La peur du serveur

Si vous trouvez que le service devient effrayant ou que vos clients sont mal à l’aise, n’hésitez pas à développer la vente de plats à emporter.

Vos clients pourront ainsi profiter de votre meilleure cuisine directement à leur domicile lorsqu’ils vous commanderont leurs repas à partir d’une application de vente à emporter ou de livraison à domicile.

Le coronavirus a rendu la vente de plats à emporter beaucoup plus simple :

En effet, la distanciation physique est entièrement compatible avec les principes de la vente à emporter.

Vos clients peuvent ainsi profiter de vos petits plats seuls ou entre amis directement chez eux.

Vous pouvez garder une partie de votre activité en salle et développer le reste « à emporter » ou « en livraison à domicile ».

La vente de plats à emporter est entrée dans les mœurs, elle s’est démocratisée.

Au revoir, buffets

Les buffets à volontés deviennent extrêmement compliqués à tenir.

Les buffets de cafétéria sont des foyers de transmission potentiels, car tout le monde est susceptible de toucher aux aliments ou aux couverts au cours d’une journée.

Vous ne pourrez pas proposer votre soupe avec la même louche que 50 autres convives ont déjà utilisé.

Les buffets se sont adaptés, par exemple en mettant en place des îlots (entrées, plats, desserts, fromage…) et en réaffectant le personnel au service sur ces différents îlots.

Cela permet de diviser les files d’attente, donc d’augmenter la distanciation sur les stands, et de fluidifier le service.

Votre buffet monte ainsi en standing !

Les bars à salade ne sont plus sains

Attention avec les bars à salade.

Certaines personnes peuvent piocher à main nue dedans.

Certains restaurants préfèrent fermer momentanément leur bar à salade.

Il s’avère que l’entretien des ustensiles, la vigilance constante est difficile à mettre en place.

De la même façon que les buffets, si vous pouvez vous le permettre, vous pouvez affecter du personnel au service de votre bar à salade.

Désinfectez tout

La sécurité passe avant tout.

Si les restaurants veulent que leurs clients se sentent à nouveau en sécurité pour manger en salle, à l’extérieur, ou viennent chercher leurs repas à emporter, tout ce que les gens touchent doit être désinfecté par la suite – les tables, les chaises, jusqu’aux stylos pour signer les chèques ou les reçus.

Vous allez juste devoir vous habituer à la divine odeur de la solution hydroalcoolique qui accompagne votre repas préféré.

L’espace individuel

S’asseoir pour déguster un repas est un moyen de se rapprocher de ses amis, de la famille et des proches, mais cette proximité devra être figurative, pour l’instant.

Certains restaurants optent pour des séparateurs en plexiglas pour maintenir la distance sociale.

Bien sûr, ces surfaces visant à préserver vos invités de toute contamination devront être désinfectées et essuyées après chaque repas.

Certains restaurants ont même créé des boucliers en forme d’abat-jour pour contenir chaque groupe de clients pendant qu’ils mangent, réduisant ainsi les chances de propagation du virus dans l’air.

Chaque restaurant devra proposer des repas à emporter

Certaines personnes n’aiment tout simplement ps l’ambiance présente dans les lieux publiques (COVID-19 ou pas).


Ou alors vos clients veulent venir manger dans votre établissement mais il n’ont pas le temps de s’asseoir
pour profiter pleinement d’un de vos plats ?

Aucun problème !

Bien des restaurants ont lutté pendant la pandémie en proposant des plats à emporter pour rester à flot.

Bientôt, vous proposerez à tous vos clients l’intégralité de vos plats emballés et prêts à l’emploi comme une option standard

Homard? Filet mignon?

Aucun repas ne sera trop raffiné pour être placé dans un contenant et dégusté à domicile par votre clientèle.

N’oubliez pas combien vous pouvez gagner pour des plats à emporter haut de gamme.

Effet garanti !

 

Au revoir, tissu !


Il est possible que cela ruine l’esthétique de votre restaurant, mais le papier est LA matière du moment.

Les serviettes ou nappes en tissu sont largement considérées comme l’option «plus verte», puisqu’elles sont réutilisables.

C’est pourtant ce dernier point qui les rend dangereuses lorsque le monde est aux prises avec une maladie infectieuse.

Même le plus snob des restaurants gastronomiques se méfiera de la manipulation et du maniement des chiffons utilisés par plusieurs personnes.

Et vous vous sentirez probablement plus en sécurité en utilisant une serviette que d’autres lèvres n’ont pas touchée.


Les toilettes auront moins d’éviers


Veuillez vous laver les mains après avoir fait pipi !


Certaines entreprises ont commencé à mettre du ruban adhésif ou du ruban de signalisation sur chaque deuxième évier pour renforcer la distanciation sociale.

De cette façon, les gens ne se laveront pas les mains côte à côte.

N’oubliez pas que les experts en santé vous recommandent de vous laver les mains pendant au moins 20 secondes – le même temps qu’il vous faut pour chanter votre alphabet.

Peut être pourrez vous le chanter avec la personne qui attend son tour ?

 

Tu veux goûter ?

Vos clients ne se feront plus (ou beaucoup moins) goûter leurs plats.

Si vos hôtes partagent leurs plats à partir de la même assiette, leur nourriture est susceptible d’être contaminée.

De même, les assiettes collectives ou à partager (types tapas ou charcuterie) seront moins proposées au profit de portions individuelles.

Vers des plats que vous ne pouvez pas préparer à la maison


Les chefs doivent avoir recours à un esprit créatif et fantaisiste.

Les restaurateurs devront faire preuve de créativité pour rivaliser avec tous les boulangers et les cuisiniers confinés à la maison qui se sont trouvés une vocation de chef pendant la quarantaine.

Vos clients n’ont plus besoin de sortir pour un simple repas italien lorsqu’ils maîtrisent déjà l’art de faire leurs propres pâtes maison.

Les mises en garde du gouvernement

Le gouvernement à mis en place des fiches métiers pour sensibiliser sur les bonnes pratiques des métiers.

Vous pourrez télécharger la fiche sur la restauration à emporter à cette adresse :

https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/covid19_fiche_metier_restauration_collective_v07052020.pdf

Ce que dit la fiche de restauration à emporter en bref :

Les risques de transmission :

  • Le virus peut se transmettre par les gouttelettes (éternuements, toux…) :

Il faut donc garder une distance minimum de 1 mètre entre deux personnes pour éviter une éventuelle contamination.

  • La contamination par contact physique :

Les mains non lavées sont source de contamination, il faut donc se laver régulièrement les mains.

Les surfaces non lavées ou désinfectées sont sources de contamination (cartons, poignées de porte…), il faut donc désinfecter régulièrement les surfaces (plans de travail…), les objets (sauces, emballages…) et se laver les mains après contact avec des surfaces non lavées.

  • La contamination de la main à la bouche :

Lorsque vous mangez, ou que vous buvez, assurez vous d’avoir les mains propres car vous risquez de vous contaminer

  • La contamination par transmission d’objets :

Lorsque vous donnez une boisson ou un plat à emporter à vos clients, assurez vous d’avoir les mains propres car vous risquez de contaminer les emballages.

Dans tous les cas, rappelez vous que ce n’est pas parce que vous n’êtes pas malades que vous n’êtes pas porteur du virus.

En effet, vous pouvez être porteur sain, et donc susceptible de contaminer d’autres personnes.

L’organisation :

Respectez une distance d’au moins un mètre entre chaque employé ou entre vos clients.

Limitez l’affluence sur votre lieu de travail.

Respectez une jauge maximale d’une personne pour quatre mètres carré.

Si votre emplacement permet un retrait des commandes à emporter depuis l’extérieur, il faudra demander le port du masque si ces conditions ne peuvent être réunies.

Depuis le 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux clos pour les plus de 11 ans, c’est à dire que toute personne de plus de 11 ans qui entre dans un restaurant doit porter un masque, sauf s’il est en train de manger.

Il faut également noter que de plus en plus de préfet imposent le port du masque dans certaines agglomérations, y compris en extérieur.

L’amende pour non-respect du masque est de 135€.

Les bons réflexes :

  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon, ou avec une solution hydroalcoolique (virucide et bactéricide) si ce n’est pas possible.
  • Se sécher les mains avec du papier ou du tissu à usage unique.
  • Éviter de se toucher le visage (la bouche ou le nez)
  • Utilisez un mouchoir à usage unique pour éternuer, vous moucher, tousser, cracher et jetez le immédiatement après.
  • Si vous n’avez pas de mouchoir, toussez ou éternuez dans votre coude.
  • Ne serrez pas les mains, pas d’embrassade, pas d’accolade.
  • Respectez une distanciation de 1 mètre en chaque personne.
  • Aérez toutes les 3 heures pendant 15 minutes.
  • Nettoyez régulièrement toutes les surfaces touchées ou les objets manipulés.

Vous trouverez également sur les fiches métiers du gouvernement des informations sur les travailleurs en situation de handicap, sur le lavage des vêtements de travail, sur les déchets potentiellement contaminés… afin de travailler dans les meilleures conditions, dans le respect de l’hygiène, de la réglementation et de la santé de vos clients.

En conclusion,

La restauration à emporter, ou la livraison à domicile s’impose comme une option quasi obligatoire des restaurants depuis la crise du COVID 19.

Que vous ayez un restaurant spécialisé en salle ne vous empêche pas de développer un service de livraison ou de repas à emporter.

Cela prend du temps à organiser, mais cela vous permettra de garder vos clients frileux en cette période de doute, et même de gagner des clients supplémentaires si vos concurrents ne proposent pas ces services.

Avec les règles de distanciation et les contraintes sanitaires en place dans les lieux clos, la restauration à emporter est une formule parfaite par les temps qui courent et peut facilement s’adapter aux contraintes mises en places par les réglementations sanitaires en vigueur.

Si vous vous posiez déjà la question, c’est le moment de franchir le pas et d’aller chercher de nouveaux clients.

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Table des matières

On en parle

Dans le même sujet

Boostez vos commandes grâce à Internet

Créez votre Drive et prenez des commandes en ligne ce soir

×